Le siège de l'exploitation de Christophe est implanté aux environs de 850 mètres d'altitude à vallica. C'est dire si le Ghjunsani, en Haute Corse, est une zone d'agriculture de montagne. Christophe possède un troupeau de 50 vaches de race corse qui malgré leurs petite taille présentent de nombreux avantages; la rusticité, l'élevage bovin s'est principalement orienté vers la production de viande de veaux broutards (appelé manzu) de 10-12 mois, d'un poids vif variant de 120 à 140 kg. La chair de ce manzu est presque rouge du fait qu'il consomme le lait maternel et l'herbe des parcours du maquis où il est élevé en liberté. Cela contribue à accentuer la couleur et le goût particulier de cette viande.
L'aptitude de la vache-mère à reconstituer rapidement ses réserves corporelles en fait un animal rustique capable de valoriser des zones difficiles. En outre, ses facilités de vêlage et ses excellentes qualités maternelles permettent d'assurer la croissance du veau dans des conditions d'alimentation rudes.
A l'automne, pour pallier le manque d'une herbe peu abondante, christophe leur apporte du foin jusqu'au printemps suivant. La divagation en Corse n'a rien à voir avec une quelconque sorte de bétail fou. Ce phénomène touche aussi bien bovins, équins que porcins, ou ovins. C'est une pratique locale qui fait qu'en voiture on peut se retrouver nez à nez, à la sortie d'un virage avec une vache et son veau. Dans les villages, il est fréquent de croiser des vaches dans les ruelles. christophe constate que le maquis regagne chaque année un peu plus de terrain. Les vaches permettent de freiner cette progression et de débroussailler. " Ma grosse crainte c'est l'incendie".

  
L'apiculture est surtout la passion de son père mais Christophe y consacre une partie de son temps.
Avec une centaine de ruches environ deux tonnes de miel sont produites chaque années; nous déplaçons nos ruches de la plaine à la montagne afin de suivre les différentes floraisons, pour vous offrir une diversité de miels toujours produits dans des zones indemnes de pollution. Le miel corse reflet des richesses de la flore insulaire a une constance : sa qualité
· Miel de clémentinier: très clair, très doux, délicieusement parfumé
· Miel de maquis de montagne : très riche, très varié, au parfum subtil et délicat, au fruité incomparable.
· Miel de châtaigner: aromatique et légèrement amère
· Miel d'arbousier : miel foncé, corsé, beaucoup de caractère
Le miel n'est pas fabriqué par l'homme, mais par les abeilles; l'apiculteur chasse les abeilles avec de la fumé pour pouvoir sortir la hausse qui contient les cadres avec le miel; grâce à un couteau on désopercule les cadres; après ils sont introduits dans une centrifugeuse qui extrait le miel des alvéoles; le miel est filtré et on le laisse décanter dans un maturateur. Ensuite il est mis en pot où vous pourrez l'apprécier à sa juste valeur.

La châtaigneraie y est un grand classique de l'île.
Certains de ses arbres ont parfois plusieurs siècles. L'arbre à pain : ainsi nomme-t-on aussi en Corse le châtaignier qui a permis d'éviter des famines dans le passé. Sachant que la croissance moyenne de la circonférence de cet arbre est de l'ordre d'un mètre par siècle, faut-il en déduire que certains individus avec leurs treize mètres de circonférence seraient âgés de 1 300 ans? Grâce à un patient travail de rénovation, la châtaigneraie continue à produire. Les variétés de châtaignes corses ont une particularité : une fois mûr le fruit tombe. De son côté la bogue reste quelque temps encore accrochée à la branche. La récolte a lieu au début novembre.
Les fruits sont mis en sacs sur place.
Notre châtaigneraie compte environ 100 arbres. S'y développe la campanèse, ainsi que d'autres variétées de châtaignes réputées pour fournir une farine d'excellente qualité. Christophe veille à rénover les individus plantés sur les versants ensoleillés. Outre qu'il obtient par l'élagage des fruits de plus gros calibre; ils présentent un meilleur taux de sucre permettant d'obtenir une farine plus goûteuse. Les
châtaignes arrivent sur l'aire de déchargement où elles passent sur la bascule. Les fruits sont ensuite déversés dans le four à gaz pour un séjour de 48 heures en moyenne. Les châtaignes sont alors transférées dans un séchoir à feu de bois à l'ancienne. But de ces opérations : leur faire perdre un maximum de leur humidité. Avant un dernier triage manuel pour éliminer les véreuses, elles sont passées dans une batteuse pour les débarrasser de leurs enveloppes : la gangue extérieure mais aussi le tan, cette fine pellicule brune qui a tendance à coller au fruit. Il est indispensable d'éliminer cette dernière peau car le tan produit de l'amertume et nuit à l'obtention d'une farine de qualité. Car le but final c'est la farine : d'où la présence d'un moulin avec ses deux meules, l'une mobile, légèrement guillochée, l'autre fixe - le dormant. Plus l'écartement entre les meules est réduit, plus fine est la farine, meilleure est sa qualité. D'où également l'intérêt de moudre des châtaignes très sèches. L'humidité donne un mélange pâteux propre à enrayer le moulin. Quant à la destination de la farine : les recettes corses, notamment la pâtisserie.
Avec 2 tonnes ramassées, christophe compte produire environ 600 kg de farine, en année relativement bonne .
Parfois la quantité est moindre, quand les étés humides voient augmenter la proportion de châtaignes plus véreuses. la réputation locale de la farine de christophe n'est plus à faire. L'ensachage est effectué en sachet plastique pour la mise sous vide et stockée en chambre froide, afin d'éviter les charançons, parasites revenant avec le printemps. Récolte, séchage, triage, ensachage, autant
d'étapes dans le processus de production requierant un travail constant d'entretien et de rénovation. Pour ses conviction et engagement d'éleveur bovin, castanéïculteur, apiculteur, une clientèle d'acheteurs n'hésite pas à monter jusqu'à l'exploitation pour venir s'approvisionner en miel, farine de châtaigne et autre confitures. Aussi Mado et Christophe ont ils aménagé sous une aghja (traditionnelle aire de battage pour le blé) une salle de vente pour les recevoir. Ils peuvent aussi envoyer des colis sur toute la France(liste et tarif sur demande)