Le siège de l'exploitation de Christophe est implanté aux environs de 850 mètres d'altitude à vallica. C'est dire si le Ghjunsani, en Haute Corse, est une zone d'agriculture de montagne.  La divagation en Corse n'a rien à voir avec une quelconque sorte de bétail fou. Ce phénomène touche aussi bien bovins, équins que porcins, ou ovins. C'est une pratique locale qui fait qu'en voiture on peut se retrouver nez à nez, à la sortie d'un virage avec une vache et son veau. Dans les villages, il est fréquent de croiser des vaches dans les ruelles. christophe constate que le maquis regagne chaque année un peu plus de terrain. Les vaches permettent de freiner cette progression et de débroussailler. " Ma grosse crainte c'est l'incendie".

  
L'apiculture est surtout la passion de son père mais Christophe y consacre une partie de son temps.
Avec une centaine de ruches environ deux tonnes de miel sont produites chaque années; nous déplaçons nos ruches de la plaine à la montagne afin de suivre les différentes floraisons, pour vous offrir une diversité de miels toujours produits dans des zones indemnes de pollution. Le miel corse reflet des richesses de la flore insulaire a une constance : sa qualité
· Miel de clémentinier: très clair, très doux, délicieusement parfumé
· Miel de maquis de montagne : très riche, très varié, au parfum subtil et délicat, au fruité incomparable.
· Miel de châtaigner: aromatique et légèrement amère
· Miel d'arbousier : miel foncé, corsé, beaucoup de caractère
Le miel n'est pas fabriqué par l'homme, mais par les abeilles; l'apiculteur chasse les abeilles avec de la fumé pour pouvoir sortir la hausse qui contient les cadres avec le miel; grâce à un couteau on désopercule les cadres; après ils sont introduits dans une centrifugeuse qui extrait le miel des alvéoles; le miel est filtré et on le laisse décanter dans un maturateur. Ensuite il est mis en pot où vous pourrez l'apprécier à sa juste valeur.